Jardinage

Comment réussir son potager d’hiver ?

Vous avez depuis quelques moments cette ambition de vous faire un potager d’hiver, mais entre le choix des légumes, et l’entretien et la préparation du sol, vous vous perdez déjà ? Pas de panique.

Il n’est pas trop tard, puisque les jours à venir, sont les meilleurs de l’année pour commencer votre petit projet, raison pour laquelle, nous allons vous livrer toutes nos idées et nos astuces pour réussir un potager d’hiver.

Tout ce que vous avez à faire maintenant, c’est de bien vous installer pour lire notre article, et pourquoi pas prendre quelques notes, pour réaliser votre potager d’hiver.

Comment préparer son sol pour un potager d’hiver ?

Puisque vous avez décidé de sauter le pas de réaliser un potager d’hiver, sachez qu’il est primordial que vous prépariez votre terrain, et ce, en respectant certaines consignes, à savoir :

  • désherber en enlevant tout ce qui est plantes mortes, ou mauvaises herbes ;
  • travailler la terre de son sol en la retournant pour l’aérer, puis le pailler ;
  • penser au engrais, votre devez bien nourrir votre sol, pour le rendre plus riche en minéraux ;
  • organisez votre système d’irrigation de manière à l’optimiser ;
  • enfin, le nettoyage et l’entretien de vos outils avant de les utiliser.

Les avantages d’un potager d’hiver

Si c’est votre première expérience quant à la réalisation d’un potager d’hiver, et que vous n’êtes pas encore au courant des avantages qu’il offre, sachez que vous allez être agréablement surpris.

  Faut-il utiliser de la cendre pour son potager et comment ?

En effet, un potager d’hiver va vous permettre de :

  • avoir enfin votre propre source de légumes à consommer en hiver ;
  • avoir une production orientée selon vos goûts en matière d’alimentation ;
  • avoir la possibilité de manger bio, et ce, tout au long de l’hiver ;
  • c’est une manière très efficace pour réaliser des économies en ce qui concerne l’alimentation en hiver ;
  • entretenir son potager est un genre de thérapie, vous n’en serez que plus heureux ;
  • enfin, c’est aussi très rentable sur le plan esthétique ! Votre jardin sera encore plus beau.

Les erreurs à éviter

Pour ceux qui débutent dans la réalisation d’un potager d’hiver, certaines erreurs sont à éviter, notamment :

  • ne pas irriguer le sol pendant la période de sa préparation ;
  • oublier l’une des étapes de l’entretien, notamment le pailler ou l’aérer ;
  • laissez pousser des herbes sauvages, elles ne feront qu’appauvrir votre sol ;
  • laisser son jardin en friche.

Quels légumes mettre dans son potager d’hiver ?

Nous arrivons enfin à la question la plus posée dans le domaine du jardinage : quels sont les légumes à mettre dans un potager d’hiver ?

Potager d'hiver : toutes nos idées et nos astuces !
Potager d’hiver : toutes nos idées et nos astuces !

Et bien, vous avez tellement de possibilités, que vous pouvez changer de liste de légumes à chaque plantation.

Pour commencer, pensez aux légumes suivants :

  • des betteraves et des carottes ;
  • pourquoi pas de la chicorée ;
  • toutes les variétés de chou que vous connaissez : pommé, rouge, chou-fleur, etc. ;
  • mais aussi radis, épinards et poireaux ;
  • ou encore brocolis, rutabaga, céleri, rhubarbe et pois.

Bref, tous les légumes bons pour faire une soupe en hiver, ce qui vous laisse une possibilité de choix extraordinaire.

  Une irrigation plus efficace et économique grâce à l'arrosage automatique de potager avec tuyau poreux

Pensez aux associations

Pour finir, une petite astuce pour optimiser la rentabilité de votre sol, notamment pour la réalisation d’un potager d’hiver : pensez aux associations !

Qu’est-ce que c’est ? Et bien, c’est une technique de plantation qui consiste à mettre plusieurs variétés de légumes dans un seul et unique espace dans votre jardin.

Plusieurs associations sont possibles, les meilleures sont :

  • épinards avec oignon, pois, fraise ou encore aubergine ;
  • fève et haricot, qui aiment bien fraise, tomate, choux, carotte, mais aussi betterave ;
  • laitue avec pois, radis, ou betterave.

À savoir aussi dans ce cas, qu’il existe des associations de légumes déconseillés : par exemple, la famille des pois ne se met jamais à côté des oignons, ail et poireaux.

Un tour sur le Net vous donnera plus d’informations à ce sujet.

À propos de
Aurelien

Dans ma jeunesse j'ai été sensibilisé au respect de la nature et l'environnement. Aujourd'hui, je travaille en tant qu'horticulteur et vous fait partager ma passion des jardins et du bricolage.

Leave a Comment