Jardinage

Pourquoi planter des œillets d’Inde au potager ?

Si vous êtes débutant dans le monde du jardinage biologique et que vous souhaitez trouver une technique efficace pour lutter contre les parasites, sans devoir utiliser des produits chimiques, alors les œillets d’Inde sont votre meilleur allié.

Les œillets d’Inde sont originaires de l’Amérique de Sud et font partie de la famille des Astéracées. Durant des siècles, les fleurs de cette plante ont été utilisées dans les salades pour donner un goût supplémentaire. Mais avec l’expérience, les agriculteurs ont commencé à remarquer que les œillets d’Inde éloignent les ravageurs.

Pourquoi planter les œillets d’Inde au potager ?

L’œillet d’Inde est utilisé depuis plusieurs années en agriculture biologique, car il permet de lutter naturellement contre quelques insectes nuisibles aux fruits et aux légumes du potager. En réalité, l’œillet d’Inde a une action antifongique, c’est-à-dire qu’il repousse les champignons ainsi que les parasites et les insectes qui peuvent causer des dégâts dans un jardin ou dans un potager. Voici la liste des insectes que les œillets d’Inde combattent :

  • les aleurodes et les pucerons ;
  • les nématodes et les vers ;
  • les fourmis.

Les courgettes par exemple, sont souvent envahies par les pucerons lors de la culture, c’est la raison pour laquelle il est préférable de planter des œillets d’Inde à proximité de votre culture. En réalité, l’œillet d’Inde possède une odeur dans ses feuilles et dans ses racines qui repoussent les insectes.

Œillets d'inde dans le potager : comment semer les œillets d'Inde ?
Œillets d’inde dans le potager : comment semer les œillets d’Inde ?

De même, cette plante est efficace lors de la culture des tomates, car elle permet de préserver les pieds de tomates des nuisibles, comme les limaces et les pucerons.

  Protéger et couvrir votre sol avec un paillage potager pas cher

Les œillets d’Inde ont une action sous terre parce que les racines de cette plante secrètent les thiophènes, une substance organique qui repousse les insectes qui attaquent les racines de vos végétations.

Comment utiliser les œillets d’Inde au potager ?

Comme nous venons de voir, il est possible de trouver des méthodes naturelles pour combattre les ravageurs dans votre potager, sauf que vous ne devez pas, vous acharner à éliminer tous les insectes, car certains sont utiles à vos plantes.

Les œillets d’Inde peuvent être utilisés de différentes manières dans un potager ou dans un jardin. La première façon est la plus simple : plantez des œillets d’Inde près de vos cultures de pomme de terre, de persil, de tomates, de courgettes et de choux.

La seconde technique consiste à préparer une macération d’œillets d’Inde qui est très efficace pour lutter contre les parasites. Pour cela, vous devez mettre un kilo de feuilles d’œillets d’Inde dans un litre d’eau. Ensuite, couvrez le seau ou la bassine partiellement et laissez le mélange macérer pendant six heures dans un lieu sombre.

Filtrez ensuite la macération et diluez l’eau récupérée dans 15 litres d’eau. Après l’obtention de votre solution naturelle, pulvérisez-la sur le feuillage et toute la partie aérienne de votre végétation. L’idéal est d’appliquer la solution comme suit :

  • pour prévenir : appliquer la solution une fois par semaine, puis répéter le processus chaque trois semaines ;
  • pour attaquer les ravageurs : appliquer la solution chaque trois jours, pendant deux semaines.

Comment semer les œillets d’Inde au potager ?

Les œillets d’Inde ne sont pas difficiles à semer ni à entretenir, en plus, ils s’installent parfaitement dans tous les sols, sauf ceux qui sont extrêmement pauvres. Le semis de ses graines se fait entre février et mars. En mois de mai, vous pouvez les planter en les séparant de 25 cm.

  Comment réussir son potager d'hiver ?

Dans le cas où vous remarqueriez qu’il n’a pas plu depuis un certain temps, vous devez arroser les œillets d’Inde. En plus, vous devez couper les fleurs fanées durant les saisons chaudes pour inciter la plante à produire de nouvelles fleurs.

Finalement, vous devez éviter d’arroser les feuilles et les fleurs, car cela peut engendrer l’apparition des maladies cryptogamiques et des champignons.

5/5 - (10 votes)
À propos de
Aurelien

Dans ma jeunesse j'ai été sensibilisé au respect de la nature et l'environnement. Aujourd'hui, je travaille en tant qu'horticulteur et vous fait partager ma passion des jardins et du bricolage.

Laisser un commentaire